Contenu - Orme

L’orme, également appelé ormeau, est un feuillu essentiellement originaire d’Europe. La famille des Ulmacées comprend différentes espèces. En Suisse, l’orme le plus répandu est l’orme des montagnes (Ulmus glabra). On trouve plus rarement l’orme champêtre (Ulmus minor) ou l’orme diffus (Ulmus laevis).   

L’orme des montagnes contribue grâce à ses racines profondes à la stabilisation des forêts de protection dans les régions de basse et de moyenne montagne. Du fait de leur floraison précoce de mars à avril, ils représentent pour les abeilles un important pollinifère. Les professionnels apprécient en outre l’influence neutralisante de l’orme sur les sols acides.     

Les ormes se retrouvent rarement en colonie, ils se mêlent le plus souvent à d’autres espèces d’arbres. Ils représentent moins d’un pour cent des arbres indigènes, leur population demeurant toutefois relativement stable depuis 1995. Leur présence participe au maintien de la biodiversité dans les forêts suisses.    

Un orme peut atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur et devenir quatre fois centenaire dans de bonnes conditions de croissance. Son bois est plutôt dur, résistant et durable et en conséquence exigeant quant à sa mise en œuvre. 

Pour l’extension des zones de colonisation de l’orme en Suisse

Sources:
L'Inventaire Forestier National suisse (WSL/BAFU), Birmensdorf
Hans Schafflützel (Les bois d’œuvre, 1982)